Préparation et réponse aux accidents nucléaires

A la suite de l’accident nucléaire de Fukushima en mars 2011, les membres des gouvernements européens ont demandé à la Commission Européenne et à l’ENSREG (European Nuclear Safety Regulators’ Group) de mettre en place des stress tests et de rééxaminer la législation européenne. Les stress tests ont été effectués de juin 2011 à avril 2012. Centrés sur la sûreté, ils n’ont pas évalué la préparation aux crises nucléaires hors site, c’est à dire en dehors de la centrale et pour la population.

Groupe de travail EP&R

Un groupe de travail nommé « Emergency Preparedness and Response » a été constitué afin d’étudier la préparation et la gestion des crises nucléaires. Sa tâche est de mettre en place une évaluation des dispositifs existants aux niveaux européen et national, travail qui aboutira à la publication d’un rapport d’ici fin 2014.

La méthodologie du groupe de travail EP&R ici (EN).

Télécharger le compte-rendu de la deuxième réunion du groupe de travail EP&R (juin 2014).

RAPPORT du GT EP&R, un an d’investigation sur les défis actuels en matière de sécurité nucléaire du point de la société civile de vue.

Le groupe de travail « Emergency Preparedness and Response » (EP&R) a présenté son rapport le 15 avril 2015 au Parlement européen, en présence des députés européens Klaus Buchner, Ana Gomes, Jo Leinen, Michèle Rivasi et Julie Ward.

Alors que l’industrie nucléaire est bien organisée au niveau européen, ce rapport de NTW vise à donner une contre-expertise d’un point de vue de la société civile et à contribuer à la qualité des prises de décisions sur la sureté nucléaire. Le rapport NTW analyse les mesures EP&R en Europe, dans la perspective des principaux défis identifiés dans la gestion de l’accident de Fukushima.

En montrant l’hétérogénéité des mesures à travers les pays européens (comme par exemple la distribution de comprimés d’iode et les périmètres d’évacuation), ce rapport accentue également le besoin d’une coopération au niveau européen. L’hétérogénéité présente une dimension transfrontalière cruciale. La vigilance sur la sécurité nucléaire reste et restera un enjeu européen majeur dans l’avenir et transcende les frontières quelque soit le choix du mix énergétique de chaque Etat membre. NTW demande instamment au Parlement européen, à la Commission européenne, aux gouvernements nationaux, aux organismes régionaux et aux municipalités, ainsi qu’aux exploitants nucléaires, de donner accès aux informations pertinentes et de soutenir la participation des citoyens intéressés, les initiatives citoyennes et les organisations de la société civile dans la préparation des plans d’urgences nucléaires.

Résumé analytique du rapport Emergency Preparedness and Response (2 pages)

Document de synthèse du rapport « Emergency Preparedness & Response » de NTW (15 pages- version anglaise)

Rapport de Groupe de travail « Emergency Preparedness & Response » de NTW (180 pages- version anglaise)

SEMINAIRE SUR L’INFORMATION DU PUBLIC EN EP&R

23 octobre 2016
EP&Rlogo
  « Répondre aux exigences de la Directive BSS en matière d’information du public dans la préparation et la réponse aux urgences nucléaires (Articles 70 et 71) » ...

NOUVEAU RAPPORT: Fukushima cinq ans après

25 mars 2016
Fukushima cinq ans après, retour à l’anormale Rapport rédigé par David BOILLEY, Président de l’Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest(ACRO), membre NTW, pour...